ADULTE

Le Poids

S'ÉCOUTER POUR MAIGRIR


Il est facile de limiter la prise de poids excessive à des problèmes de volonté, de choix du bon régime, de métabolisme…  

Les émissions télévisées, les magazines, les amis (es) à l’approche de l’été…. Tout le monde s’y met : « Comment perdre du poids ?» Régime miracle, nouveaux médicaments, massages révolutionnaires...Il y a une recette pour chaque personne...

Théoriquement, trouver le régime qui nous convient et y associer un effort physique donne des résultats. Mais souvent dans la réalité ces résultats sont rarement satisfaisants ou bien ils ne s’inscrivent pas dans la durée.

« Il faut garder une bonne hygiène de vie ! ». Oui, mais pourquoi est-ce si difficile d’avoir cette fameuse bonne hygiène de vie ? Un échec bien souvent culpabilisant qui vient alimenter ce cercle vicieux qui nous mène au final à reprendre ce qu’on a perdu comme kilo, si ce n’est plus.

La « bonne hygiène de vie » ne se limite pas à faire attention à ce qu’on mange et à faire du sport, bien que ces deux éléments soient importants et en sont une partie intégrante.

Notre premier rapport à la nourriture est le sein, ou bien le biberon, donné par la mère ou la personne qui en occupe le rôle. Ce rapport se passe en effet dans un environnement psychoaffectif. D’où l’importance de prendre en considération cette notion de rapport affectif à la nourriture.

Cette dernière peut agir comme une drogue. Une drogue facile à se procurer et qui nous embarque dans une quête infinie du bonheur. Ceci quand elle n’est pas un bouclier qui nous protège d’une plus grande souffrance que celle que peut engendrer une prise de poids.

Nous gagnerons donc à reconsidérer ces envie de se « goinfrer », car bien souvent elles ne sont autre que des appels à l’aide !

Pourquoi ne pas décrocher, s’écouter… Ecrire par exemple, voilà une bonne façon de canaliser cette envie. L’écrire, pour la décrire. L’exprimer pour mieux la décoder et la comprendre, au lieu de chercher à l’étouffer à tout prix avec la première tablette de chocolats ou le morceau de pizza qui nous tombe sous la main. Je dis bien qui nous tombe sous la main, car souvent à ses moments-là nous ne savourons pas mais nous nous remplissons jusqu’au prochain appel qui finit par surgir tôt au tard comme la vapeur d’une cocotte-minute, selon l’expression de Freud,

S’écouter, exprimer ses souffrances et pourquoi pas faire appel à un professionnel quand cela nous est difficile. Ce sont les solutions pour que votre psychisme n’ait plus besoin de votre corps pour attirer votre attention et se faire écouter.

CONTACTEZ MOI
Laissez-moi votre téléphone et je vous rappelle gratuitement, sans engagement

ActuPsy.com

Enfance, Adolescence, Vie Adulte, Travail... Je vous accompagne sereinement tout au long de votre vie.

Services

Conseil

  • Thérapie
  • Institutions

    Enfance/Ado

    Couple

    Horaires

    Lun-Ven: 9:00 - 20:00
    Samedi : 10:00 - 18:00
    Dimanche: Fermé