FAMILLE

Les Enfants

Mobirise

DOSSIER : FAMILLE

Ai-je un enfant préféré?

Question: Que faire quand le parent à un enfant préféré ?

"Il y a des cas ou l’un des parents porte une admiration excessive pour l’un des enfants.
Des cas où on peut aussi parler de relation fusionnelle. Ce genre de lien est dangereux."

Non seulement les autres membres de la famille deviennent témoins de ce lien qui leur porte préjudice, car bien souvent le parent n’a plus le temps de s’investir dans sa relation avec les autres enfants voir même avec le ou la conjointe. Mais aussi car ces liens peuvent avoir un caractère inconsciemment incestueux.

D’où le rôle de l’autre parent de venir mettre un terme à cette fusion où l’enfant peut, par moment, fondre pour devenir ce que son parent veut qu’il soit et non pas ce qu’il a envie d’être. Car l’enfant n’est pas aimé pour ce qu’il est mais pour ce que le parent y retrouve.

  • Si les enfants ressentent que leurs parents ont une préférence pour l’un d’entre eux, que faire pour corriger le tir ? Si les enfants ressentent cette différence il est important d’en parler et aussi de valoriser l’enfant : « tu es unique et l’amour que je te porte est aussi unique». S’en sentir coupable c’est faire naître chez son enfant un sentiment d’injustice non structurant, dévalorisant. C’est aussi donner l’occasion à l’enfant d’utiliser cette différence pour faire à son tour culpabiliser ses parents : «de toute manière tu aimes mon frère ou ma sœur plus que moi».
  • Qu’est-ce qui pousse un parent à aimer un enfant plus qu’un autre ? Le lien amoureux qu’un parent tisse avec son enfant et un lien des plus complexes et même si les parents ne le voient pas, les liens qui les lient à chacun de leurs enfants est unique. Aucun enfant n’est semblable à son frère ou à sa sœur. Prétendre aimer ses enfants de la même manière équivaut à ne pas reconnaitre l’individualité de ses enfants. Il y a d’abord la différence de sexe ; le lien qui lie le papa à son fils n’est pas le lien qui le lie à sa fille avec qui il va découvrir les difficultés de « l’autre sexe ». Pareil pour la mère et son fils. Il y a aussi la personnalité des enfants qui diffère de l’un à l’autre. Cette différence de lien se situe aussi du côté des parents. Comment est ce que la nature du lien parent/enfant peut-elle être identique si le parent lui-même change avec le temps ? La personne que le parent a pu être à 25 ans par exemple avec le premier enfant n’est plus celle qu’il est devenu à 30ans avec le deuxième.
  • Peut-on aimer tous ses enfants de la même manière ? Comme pour tout « objet d’amour » il est impossible d’aimer ses enfants de la même manière. Cela ne veut pas dire que l’on aime un plus que l’autre mais qu’on les aime différemment. Il ne s’agit pas là de quantité d’amour, même si malgré tout l’enfant pourra le vivre comme une injustice. Ces injustices impossibles à éviter durant l’enfance, peuvent être structurantes si les parents ne prennent pas l’enfant pour dupe en essayant d’affirmer que l’amour porté à tous leurs enfants est pareil. Ceci permet à l’enfant de ne pas se sentir la cause de cette différence et lui évitera de s’en rendre coupable et de se dévaloriser
CONTACTEZ MOI
Laissez-moi votre téléphone et je vous rappelle gratuitement, sans engagement

ActuPsy.com

Enfance, Adolescence, Vie Adulte, Travail... Je vous accompagne sereinement tout au long de votre vie.

Services

Conseil

  • Thérapie
  • Institutions

    Enfance/Ado

    Couple

    Horaires

    Lun-Ven: 9:00 - 20:00
    Samedi : 10:00 - 18:00
    Dimanche: Fermé